Formation Habilitation électrique - Maformationbatiment

Ma formation

Pour vous inscrire à cette formation, ajoutez là à vos favoris

  • Habilitation électrique électricien

La formation Habilitation électrique électricien pour les professionnels du bâtiment

Souvent confondu avec une formation technique, le stage de préparation à l’habilitation électrique est une formation à la prévention des risques. Son objectif est d’apprendre aux stagiaires à travailler en toute sécurité sur ou à proximité d’installations électriques pour leur propre sécurité et celle des autres.

Habilitation électrique électricien : un apprentissage de la sécurité sur les installations électriques pour les électriciens, les plombiers et les menuisiers avec Ma formation bâtiment

Seuls les électriciens et quelques plombiers avec de solides compétences en électricité sont concernés par l’habilitation électrique pour électricien. Cette habilitation regroupe généralement 4 indices, donc 4 types d’interventions : 

  • B1-B2 : exécutant ou chargé de travail sur les ouvrages ou installations électriques en basse tension (créer ou modifier une installation électrique, remplacer une armoire électrique…),
  • BR : intervention générale d’entretien ou de dépannage sur une installation alimentée en basse tension (rechercher des pannes, remplacer les matériels défectueux, créer une ligne sur une installation existante…),
  • BC : consignation (consigner une installation électrique, c’est-à-dire mettre hors tension une installation sur laquelle des personnes vont réaliser des travaux électriques).

Le cas particulier des menuisiers : un certain nombre de menuisiers est amené à créer une ligne dans le tableau électrique lorsqu’ils veulent raccorder un volet roulant. Il s’agit d’une intervention électrique nécessitant une habilitation électrique BR. Bien que non-électricien, ils peuvent toutefois être habilité BR sous réserve d’avoir suivi la formation préparatoire ET de disposer au préalable de solides connaissances en électricité (une formation sur ce thème est possible).

Une formation alliant théorie et pratique avec Ma formation bâtiment

La formation préparatoire à l’habilitation électrique répond aux exigences de la norme  NF C18-510 (UTE 18-510). Il s’agit d’apports théoriques sur les méthodes et outils pour exercer en toute sécurité. Une partie pratique permet aux stagiaires d’appliquer ces méthodes en fonction de leurs propres situations de travail. 

D’une durée réglementaire de 4,5 jours pour l’ensemble des indices présentés ci-dessus, de nombreux organismes de formation la proposent sur 3 jours mais en réduisant le nombre de stagiaires par session afin que chacun puisse pratiquer dans des conditions optimales.

Cette formation est à renouveler tous les 3 ans. Ce recyclage doit être au minimum de 2 jours.

Bon à savoir : Chaque employeur a l’obligation de délivrer un titre d’habilitation électrique à ses salariés mais il est également tenu de se former pour sa propre sécurité.

Côté prérequis : 

  • Solides connaissances en électricité.
  • Maîtrise du français (écrit et oral).
  • Maîtrise des 4 opérations mathématiques de base.

Des prérequis supplémentaires peuvent être exigés en fonction des sessions…

Validation de ma formation :

A l’issue de la formation et s’il a réussi les tests théoriques et pratiques, le stagiaire recevra une attestation de formation. C’est grâce à ce document que l’employeur pourra délivrer la carte d’habilitation électrique.

Ces autres formations pourraient vous intéresser...

Retour haut de page