Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité : tout ce qu’il faut savoir - Ma formation bâtiment

Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité : tout ce qu’il faut savoir

La certification d’aptitude à la conduite en sécurité – CACES® – est définie par l’INRS comme étant « un dispositif d’évaluation des connaissances et du savoir-faire des conducteurs de certains équipements de travail mobiles automoteurs ou servant au levage. Il permet de s’assurer que les salariés disposent des compétences théoriques et pratiques nécessaires à la conduite en sécurité de ce type d’engins ».

Cette attestation de conduite obligatoire permet aux professionnels du bâtiment et des travaux publics de conduire différents engins, comme : les gerbeurs, nacelles, engins de chantier, grues, poids lourds et remorques afin de réduire les risques d’accident lors de l’utilisation de ceux-ci.

1. Le CACES®, c’est quoi ?

Très utilisé sur les chantiers par les professionnels du bâtiment et des travaux publics, le chef d’entreprise doit en amont préparer ses salariés dans le but d’éviter tout accident du travail. Cette formation en amont est nécessaire pour la sécurité du conducteur lors de l’utilisation de l’engin, mais aussi pour celle de ses collègues de chantier se trouvant à proximité.

La conduite de chaque engin de chantier nécessite une formation particulière, en effet, apprendre à conduire un véhicule avec une remorque sera différent d’une grue. Chacun de ces engins nécessite des connaissances techniques et sécurité propre à son utilisation.

2. Pourquoi obtenir le CACES® ?

L’obtention du Certificat d’aptitude à la conduite d’engins est un gage de sécurité pour l’employeur, en effet, une fois ses salariés formés, ceux-ci disposent de toutes les connaissances nécessaires ainsi que de l’ensemble des gestes métiers pour mener à bien leurs chantiers.

Ce certificat est obligatoire, c’est lui qui autorise le salarié à travailler sur des engins de chantier.

3. Pour qui ?

La formation à la conduite dans le but d’obtenir un Certificat d’aptitude à la conduite d’engins concerne tous les professionnels du bâtiment étant amenés à utiliser des engins tels que les gerbeurs, nacelles, engins de chantier, grues ou encore poids lourds.

Les formations nécessaires à l’exécution des tâches du salarié sont financées par l’employeur. C’est également lui qui met en place les règles de sécurité relatives aux chantiers.

Que le salarié soit en CDI ou en contrat temporaire, (CDD/intérim), l’obligation d’être formé à la conduite d’engins est la même.

Les salariés peuvent également utiliser leur CPF pour financer cette formation qui est un plus en cas de changement d’entreprise.

4. Modalités et validité du CACES®

Les conditions d’obtention des différents CACES varient en fonction du type d’engin concerné et chaque formation à ceux-ci dispose de ses caractéristiques propres.

Le contenu et la durée des formations varient en fonction de l’engin sur lequel sera formé le salarié. Une fois la formation effectuée, celui-ci sera évalué par le biais de test alliant théorie et pratique.

Pour obtenir son certificat d’aptitude à la conduite en sécurité, le salarié doit obtenir la moyenne de 7/10 au test théorique ainsi qu’au test pratique.

L’ensemble des certificats d’aptitude à la conduite en sécurité ont une validité de 5 ans, à l’exception du CACES® engins de chantier qui lui, a une validité de 10 ans.

Trois conditions sont nécessaires pour être éligible au certificat d’aptitude à la conduite en sécurité :

  • Le salarié doit être âgé de 18 ans ou plus,
  • Il doit être en capacité de lire, écrire et parler la langue française,
  • Le médecin du travail doit le déclarer apte à la conduite.

Tous les corps de métier du bâtiment et des travaux publics sont concernés par les CACES, qu’ils soient en CDI ou en contrat temporaire au sein de l’entreprise.

C’est grâce à l’obtention du CACES® que le chef d’entreprise peut ensuite délivrer une autorisation de conduite à ses salariés.

Retour haut de page