Intervenir sur un bâti ancien : des compétences spécifiques à maîtriser - Ma formation bâtiment

Intervenir sur un bâti ancien : des compétences spécifiques à maîtriser

On appelle bâti ancien, l’ensemble des bâtiments ayant été construit avant 1948, sinon il s’agit de bâti moderne. La spécificité du bâti ancien est que les bâtiments sont construits avec des matériaux naturels comme de la terre crue, du bois, de la brique, de la pierre…
Du fait des matériaux employés dans le bâti ancien, mais aussi du rapport fort qu’ils ont avec l’environnement, le bâti ancien peut présenter des risques de dégradations ou d’inconfort comme une mauvaise isolation de la construction ou encore des problèmes d’humidité.

C’est pourquoi la rénovation de ces bâtiments est indispensable et nécessite un savoir-faire particulier relevant de multiples compétences de la part des professionnels du bâtiment.

Les formations liées au patrimoine/bâti ancien permettent de répondre à toutes les problématiques pouvant être rencontrées par ces bâtiments.
Elles ont pour objectif dans un premier temps, l’acquisition des connaissances de base pour les artisans qui interviennent sur le patrimoine bâti afin de disposer des principales compétences inhérentes à la réglementation et aux normes qui régissent le bâti ancien. Mais aussi, de savoir identifier les pathologies et les diagnostiquer pour la mise en œuvre d’un dossier d’intervention sur le patrimoine bâti afin d’intervenir en adéquation avec l’existant.

Sont concernés tous les professionnels souhaitant s’adapter aux exigences du marché de la réhabilitation du bâti patrimonial ancien, à travers l’emploi de matériaux, techniques et savoir-faire spécifiques. Peuvent être intéressés également, les acteurs du bâtiment amenés à modifier leurs réflexes acquis à l’occasion de gestes professionnels réalisés généralement en construction neuve.

Selon les sessions sélectionnées, le stagiaire sera en capacité d’acquérir des connaissances sur la qualité du bâti ancien et pourra éventuellement présenter son savoir-faire dans un dossier de références C.I.P, mention Patrimoine. Il sera à même d’identifier les éléments possédant une valeur de patrimoine architectural ainsi que les partenaires et acteurs locaux du patrimoine. Enfin, il sera capable de faire reconnaître ses capacités sur les marchés du patrimoine vis-à-vis de son client en utilisant son signe de reconnaissance CIP-Patrimoine.

Ces formations permettent aux professionnels du bâtiment l’acquisition des compétences nécessaires dans le cadre de la restauration de bâti ancien afin de conserver au maximum ces bâtiments représentant le patrimoine français.

Retour haut de page