Isolation des combles par soufflage - Un marché porteur et des règles plus strictes pour devenir RGE - Ma formation bâtiment

Isolation des combles par soufflage – Un marché porteur et des règles plus strictes pour devenir RGE

L’isolation de son logement est, pour beaucoup de ménages une priorité. En effet, isoler son habitation permet de gagner en confort mais aussi de réduire sa consommation d’énergie. Toutes les parois d’un bâtiment peuvent être isolées : planchers, murs, toiture.

Les techniques d’isolation des combles et des toitures sont variées : que ce soit l’isolation des combles perdus avec un isolant déroulé ou soufflé, ou les solutions d’isolation pour combles aménagés, ou pour les rampants, ou encore l’isolation de toiture par l’extérieur telle que la méthode du sarking, ce ne sont pas les solutions techniques qui manquent. La première utilité de ces formations est de savoir identifier le système d’isolation thermique des combles et toitures et de l’adapté à l’habitat existant. Vient ensuite l’étape de la sélection du matériau isolant le plus adapté au système à mettre en œuvre.

Nous allons nous intéresser principalement à la formation isolation par soufflage qui permet d’être formé à une technique consistant à projeter des flocons d’une matière isolante dans la pièce à isoler au sein du logement. Cette méthode à le vent en poupe ces dernières années et permet de limiter les ponts thermiques et de profiter d’une couverture thermique homogène.

Si vous êtes artisan et que vous détenez la qualification 7121 Isolation par soufflage, et que vous l’avez obtenue avant le 1e Janvier 2021, nous vous conseillons de vous inscrire dans les meilleurs délais à une session de formation afin de ne pas être pénalisé lors de son renouvellement.

En effet, depuis le 1e Janvier de cette année, l’obtention de la qualification 7121 « Isolation thermique et acoustique par soufflage » est conditionnée, entre autres, au fait d’avoir suivi non plus une journée de formation mais une formation de deux jours bien définie avec un programme précis.

Pour une entreprise de moins de 10 salariés affectés à l’exécution, l’entreprise doit justifier d’une formation externe ou intégrée à un industriel.

Pour une entreprise au-delà de 10 salariés affectés après l’exécution, au moins 5 des salariés doivent justifier d’une formation auprès d’un organisme de formation externe ou intégrée à un industriel. Pour tous les autres salariés affectés à l’exécution et devant être formé, l’entreprise doit justifier de leur formation par un plan de formation et des attestations de formation internes et externes.

L’objectif de ce durcissement des règles pour devenir ou conserver sa qualification RGE sur cette activité est de s’assurer que les entreprises ont connaissances des spécificités de l’isolant et maîtrisent les règles de sa mise en œuvre.

Retour haut de page