La formation GEAB est réinscrite au RNCP ! - Ma formation bâtiment

La formation GEAB est réinscrite au RNCP !

La formation GEAB – Gestion d’une l’Entreprise Artisanale du Bâtiment est une formation théorique et pratique aux techniques de gestion comptable, financière, administrative, commerciale et RH de l’entreprise de niveau bac.

Cette formation concerne principalement les personnes en charge de la gestion d’une entreprise artisanale du bâtiment, à savoir les conjoints collaborateurs, secrétaires d’entreprise ou les assistantes de gestion. Elle est aussi accessible par la formation professionnelle continue et par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Le Gestionnaire d’une Entreprise Artisanale du Bâtiment est en mesure d’assister et de seconder le chef d’entreprise dans les activités de gestion quotidienne de l’entreprise et de support à la production.
En sa qualité de salarié, de gérant non-salarié ou de conjoint collaborateur, il a pour mission de :

  • Gérer les aspects comptables, financiers et administratifs de l’entreprise,
  • Prendre en charge la gestion du personnel,
  • Assurer la mise en œuvre, aux côtés du chef d’entreprise, de la politique Hygiène, Qualité, Sécurité et Environnement,
  • Assurer un suivi commercial, administratif, technique (devis, équipements…) et matériel (relation fournisseurs/fabricants, gestion des stocks…),
  • Engager et développer une démarche commerciale active et cohérente.

Le titre GEAB, comment ça fonctionne ?

Pour être capable de réaliser l’ensemble de ses missions, le titre GEAB est constitué de 4 unités.
La première d’entre elles concerne le suivi et la production des données comptables, économiques et financières d’une entreprise artisanale du bâtiment avec pour activités principales : le suivi de l’activité comptable de l’entreprise et la trésorerie ; la gestion économique, financière et fiscale de l’entreprise ; l’élaboration et le suivi des documents et démarches nécessaires à l’activité de l’entreprise.

La seconde quant à elle est tournée autour de l’accueil des clients et des partenaires, et de la préparation d’outils de communication dans une entreprise artisanale du bâtiment. Ici, les compétences requises seront la conduite des échanges à visée professionnelle avec les différents interlocuteurs de l’entreprise et la mise en œuvre d’actions commerciales. Il s’agit également d’assurer les relations extérieures.

La troisième unité vise la préparation de documents professionnels et l’organisation de l’accès à l’information dans une entreprise artisanale du bâtiment, la compétence de cette unité consiste à organiser l’accès à la formation et exploiter les outils bureautiques et les systèmes d’informations utiles à son activité.

Enfin, la quatrième unité concerne la gestion des ressources humaines dans une entreprise artisanale du bâtiment, le but étant pour le professionnel certifié d’assurer cette gestion mais aussi de gérer la mise en œuvre des démarches QHSE.

Ces 4 unités sont évaluées et validées indépendamment les unes des autres. Pour obtenir le titre GEAB, il faut donc valider chacune de ces 4 unités de compétences.

Réinscription du GEAB au RNCP pour les nouvelles sessions de 2021

Le titre GEAB est réinscrit au RNCP pour une durée de 5 ans, c’est-à-dire jusqu’en 2026.

Les organismes de formation agréés ont travaillé sur des évolutions sur la base :

  • Du retour des professionnels sur l’évolution du métier,
  • Du réseau sur la mise en œuvre du titre,
  • Du comité de suivi GEAB-REAB.

Mais qu’est-ce qui change vraiment ?

Un allongement du parcours formation passant de 60 à 65 jours afin d’intégrer les nouvelles activités/compétences suivantes :

  • Proposer aux clients les aides financières mobilisables et les accompagner dans leur démarche administrative, 
  • Participer à la rédaction de dossiers de qualification ou de renouvellement de qualification, 
  • Planifier son activité en fonction des priorités de l’entreprise,
  • Informer l’équipe en matière de tri et d’évacuation des déchets, et contrôler leur mise en œuvre,
  • Organiser le classement des données papiers et numériques et l’accès aux données de l’entreprise,
  • Vérifier les bulletins de paie des éléments figurant sur la fiche navette (absences, déplacements…) et les Déclarations Sociales Nominatives (DSN).

Une simplification des critères d’évaluation et une meilleure répartition du rôle des évaluateurs :

  • Un dossier d’entreprise focalisé essentiellement sur le diagnostic de l’entreprise à partir des 4 unités de compétences (ci-dessus),
  • Un oral d’examen orienté uniquement sur les applications entreprise de chacune des 4 unités de compétences,
  • Un rôle plus approprié pour les membres du jury, composé notamment d’un professionnel lors du questionnement auprès du candidat,
  • Des épreuves écrites en centre harmonisées dans leur durée.

Un calendrier de mise en œuvre de ces nouveautés.

Pour toutes les sessions en cours actuellement, rien ne change, elles restent sur le déroulé pédagogique et règles d’évaluations initiales.

Retrouver les prochaines dates de formations sur Maformationbatiment.fr !

Retour haut de page