La gestion des déchets : le geste quotidien pour son entreprise et l’environnement - Ma formation bâtiment

La gestion des déchets : le geste quotidien pour son entreprise et l’environnement

La gestion des déchets sur les chantiers est un réel enjeu pour les professionnels du bâtiment.

Selon le Code de l’Environnement, un déchet est « tout résidu d’un processus de production, de transformation ou d’utilisation, tout substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien, meuble abandonné ou que son détenteur destine à l’abandon. »

Le bâtiment représente à lui seul 15% de la production des déchets du BTP. Dans ce pourcentage : 7% des déchets proviennent de la construction neuve, 28% de la réhabilitation et 65% de la démolition.

Les déchets du bâtiment se décomposent en trois catégories :

  • Les déchets inertes, qui sont principalement des déchets minéraux qui ne se décomposent pas, ne brûlent pas et ne produisent aucune réaction physique, chimique ou biologique.
  • Les déchets non dangereux sont quant à eux des déchets qui ne sont pas inertes et sans dangerosité pour la santé et l’environnement.
  • Les déchets dangereux, également prénommés les DIS (déchets industriels spéciaux), contiennent des substances dangereuses pour l’environnement.

La gestion des déchets est une plus-value pour une entreprise du bâtiment, cela lui permet tout d’abord de limiter les coûts de production et d’achat des matériaux non utilisés mais c’est aussi un gain de temps pour la manipulation et le stockage de ces déchets.

En plus de cela, une bonne gestion des déchets permet à l’entreprise d’avoir une bonne image de marque que ce soit auprès de ses clients ou auprès de ses salariés.

Certaines entreprises utilisent des pratiques illégales pour supprimer leurs déchets, il y a notamment le brûlage de ceux-ci, l’abandon ou le dépôt sauvage des déchets et le déversement de déchets dangereux liquides sur le sol ou dans les réseaux d’assainissement ou d’eau pluviale. L’ensemble de ces pratiques est bien-évidemment interdit et peut entraîner des amendes pouvant aller jusqu’à 75 000€ et s’accompagnant possiblement d’une peine de prison pouvant durer jusqu’à 2 ans.

Dans le cadre de la gestion des déchets au sein d’une entreprise, plusieurs bonnes pratiques doivent être facilement mises en place :

  • La hiérarchisation de la gestion des déchets (prévention, réemploi, recyclage et valorisation).
  • Le tri qui peut se faire par grandes familles de déchets afin d’en faciliter l’élimination.
  • Les contenants, il en existe de différentes sortes en fonction du type et du volume de déchets en chantier ou en atelier.
  • Le transport fait partie des pratiques importantes qu’une entreprise doit faire. En effet, d’après le Code de l’Environnement, les entreprises productrices sont responsables des déchets jusqu’à leur élimination. Il faut donc que les entreprises du bâtiment prennent contact avec des entreprises spécialisées dans le transport de déchets de chantier.

Des outils et actions sont disponibles auprès de votre CAPEB départementale, n’hésitez pas à les solliciter.

Retour haut de page