L’apprentissage pour transmettre son savoir-faire - Ma formation bâtiment

L’apprentissage pour transmettre son savoir-faire

Énormément plébiscité par les entreprises et mis en avant par le gouvernement, l’apprentissage est la méthode pédagogique de plus en plus prisée par les jeunes. Avec un record de plus de 700 000 apprentis en 2021 sur le territoire français, tous secteurs professionnels confondus, de plus en plus de jeunes souhaitent bénéficier de cette formation pour allier théorie et pratique lors de leur parcours de formation.

L’apprentissage est défini comme le « principe de l’alternance entre enseignement théorique en centre de formation d’apprentis (CFA) ou en organisme de formation et enseignement du métier chez l’employeur, avec lequel l’apprenti a conclu son contrat ».

En tant qu’entreprise du bâtiment, l’embauche d’un jeune en apprentissage peut être un réel atout pour votre entreprise. En plus d’apporter une vision nouvelle du métier, une formation en apprentissage permet à l’apprenti de développer ses compétences en milieu professionnel.

L’embauche d’un apprenti est réglementée. En effet, une entreprise souhaitant recruter un ou plusieurs apprentis se doit de respecter plusieurs points.

Tout d’abord, pour avoir le statut d’apprenti, le jeune embauché doit avoir entre 16 et 29 ans révolus à la signature de son contrat. Il est toutefois possible de conclure un contrat d’apprentissage, au-delà de 30 ans, pour certaines catégories de personnes.

L’apprenti doit préparer un diplôme d’Etat ou un titre professionnel enregistré au RNCP (Répertoire National de Certification Professionnelle). De l’enseignement secondaire aux études supérieures, les apprentis peuvent être sanctionnés par un diplôme à tous les niveaux d’études et pour des secteurs différents.

D’un CAP au diplôme d’ingénieur en passant par un BP, un Bac pro ou un BTS, la formation générale, théorique et pratique du contrat d’apprentissage doit être dispensée par un Centre de Formation des Apprentis (CFA), un établissement ou organisme de formation qui dispense cette formation en alternance

Pour en savoir plus sur la rémunération auquel a droit un apprenti, c’est ici :

Avant l’embauche de l’apprenti, l’employeur a l’obligation de remplir un formulaire  CERFA signé par le CFA, le jeune et lui-même. Ce formulaire rappelle la formation réalisée au sein de l’établissement et détermine la rémunération, les horaires et la durée d’embauche de l’apprenti au sein de l’entreprise.

Ce document ainsi que la convention de formation sont à transmettre à l’OPCO (opérateur de compétences) avec des conditions de délai. La transmission de ces documents va permettre à l’OPCO de statuer sur la prise en charge financière de l’apprenti. Pour les entreprises du bâtiment et travaux publics, l’OPCO concerné est Constructys.

Que ce soit pour l’apprenti ou pour l’entreprise du bâtiment, l’apprentissage a de nombreux avantages.

En tant qu’entreprise et professionnel du bâtiment, l’embauche d’un apprenti ne peut être que bénéfique pour votre activité. Vous allez donc :

  • Former un jeune pendant plusieurs mois à vos propres méthodes de travail.
  • Transmettre votre savoir-faire et vos valeurs d’entreprise afin de préparer l’avenir de votre entreprise.
  • Préparer le recrutement de votre futur collaborateur.
  • Bénéficier d’aides financières de l’État suite à l’embauche d’un apprenti (une aide de 5000€ pour un jeune mineur et une de 8000€ pour un apprenti majeur est octroyée à toute entreprise qui embauche un jeune en apprentissage au sein de son entreprise, cette aide est valable jusqu’au 31 décembre 2022).

Pour vous apprenti, cette méthode pédagogique a également plusieurs avantages. Vous allez donc :

  • Apprendre la théorie tout en pratiquant les gestes métier concernés, en entreprise.
  • Développer une autonomie sur votre poste de travail au fur et à mesure.
  • Avoir une première expérience professionnelle en entreprise.
  • Avoir un salaire mensuel fixe tous les mois récompensant votre implication au sein de l’entreprise.

L’apprentissage permet donc de répondre de manière significative aux besoins d’embauche des nouveaux collaborateurs des entreprises.

Retour haut de page