Les avantages récents et méconnus de la mention Professionnel du Gaz - Ma formation bâtiment

Les avantages récents et méconnus de la mention Professionnel du Gaz

Les plombiers chauffagistes interviennent sur de nombreuses énergies : gaz, fioul, bois, électricité dans le but de fournir un confort de vie aux propriétaires d’un logement.

L’appellation Professionnel Gaz est de notoriété publique et permet aux installateurs titulaires de la marque de faire reconnaître leurs compétences dans le domaine de l’installation de systèmes fonctionnant au gaz.
Depuis plusieurs mois, il est possible pour un Professionnel Gaz de faire également reconnaître ses compétences sur l’installation de pompes à chaleur hybride (gaz/élec) grâce à la mention « PAC hybride ».

Une pompe à chaleur hybride est « l’association d’une pompe à chaleur air/eau et d’une chaudière à condensation. La pompe à chaleur prélève les calories de l’air extérieur et les transmet au réseau d’eau via une connexion hydraulique ».

La pompe à chaleur hybride est automatisée et permet la régulation de la température au sein du logement en fonction de la chaleur extérieure et de celle souhaitée par les propriétaires. Ce système intelligent entraîne une réduction de la consommation mais aussi une diminution de l’impact environnemental. Son installation est possible aussi bien pour les logements en rénovation que pour les neufs.

L’installation d’une pompe à chaleur hybride à de nombreux avantages, notamment :

  • Elle permet d’adapter les logements neufs à la RE2020.
  • Le système intelligent active la pompe à chaleur ou la chaudière automatiquement selon les besoins en chaleur et les températures extérieures.

Cette mention complémentaire s’obtient après une formation de quelques heures en ligne.

En plus, des pompes à chaleur hybrides, le Professionnel Gaz peut également faire reconnaître ses compétences sur l’installation et de la réparation des conduits de fumée.

Le conduit de fumée a pour fonction principale d’évacuer l’ensemble des fumées et les gaz de combustion provenant d’une cheminée, une chaudière… à l’extérieur d’une habitation.

Un conduit d’évacuation de fumée est composé de trois parties :

  • Un conduit de raccordement qui relie l’appareil de chauffage au conduit métallique.
  • Un conduit de fumée qui permet d’amener les fumées et gaz vers la sortie de toit.
  • Une sortie de toit qui évacue à l’extérieur de l’habitation, toutes les substances émises par l’appareil de chauffage.

Il existe les conduits de fumée maçonnés et des conduits de fumée métalliques, ces deux dispositifs sont mis en place en fonction du type d’habitation et du type de chauffage.

Pour réaliser ces installations, la norme NF DTU 24.1 doit être respectée par le Professionnel Gaz.
Là encore, pour obtenir la mention « conduit de fumée », le Professionnel Gaz devrait suivre une formation courte sur le sujet.

Retour haut de page