RGE : Le sésame pour le marché de la rénovation - Ma formation bâtiment

RGE : Le sésame pour le marché de la rénovation

Le label RGE qui signifie « Reconnu Garant de l’Environnement » est une reconnaissance des professionnels labellisés engagés dans une démarche de qualité envers leurs clients.

Ce label permet aux professionnels détenteurs de la mention, d’être plus lisible en étant répertoriés dans l’annuaire RGE, de rassurer ses clients souhaitant effectuer des travaux de rénovation énergétique de bâtiments, mais aussi de valoriser les compétences acquises en formation.

En plus des avantages apportés aux professionnels du bâtiment, le label RGE permet aux particuliers souhaitant faire appel à ces professionnels de bénéficier des différentes aides (Eco-PTZ, MaPrimeRenov’, Prime énergie, Réduction d’impôt pour investissement locatif dans l’ancien et certaines aides octroyées par les collectivités locales et régionales) et d’éventuelles réductions d’impôts mises en place par le Gouvernement afin de les soutenir financièrement dans la rénovation de leur habitation.
Le montant de ces aides s’applique en fonction du revenu des particuliers et du type de travaux de rénovation énergétique que le particulier souhaite réaliser. Ces travaux de rénovation peuvent être de nature différente, en effet, ils peuvent concerner : les chaudières à haute performance, les matériaux d’isolation de parois opaques, les pompes à chaleur, les équipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire utilisant l’énergie bois, les systèmes de ventilation performants, les émetteurs électriques, les fenêtres et les portes extérieures.

En devenant RGE, le professionnel du bâtiment va pouvoir se positionner sur ce nouveau marché porteur qu’est la rénovation énergétique, ce qui va lui permettre d’accroître son champ d’action sur le terrain mais aussi d’élargir sa clientèle. Mais avant tout, il est nécessaire de se former.

Avant de devenir RGE, il est important et nécessaire que le professionnel du bâtiment souhaitant se former choisisse son parcours RGE en fonction de ses besoins. Selon le parcours choisi, il sera en mesure de :

  • Choisir sa qualification RGE en fonction des exigences communes aux labels, des catégories de travaux concernées et des contrôles de réalisation associés,
  • Obtenir l’ensemble des connaissances requises dans le cadre du montage et de la rédaction d’un dossier de qualification RGE,
  • Utiliser tous les angles du label RGE,
  • Maîtriser l’éco-conditionnalité des aides financières allouées par le Gouvernement concernant le label, les financements spécifiques institutionnels et les possibilités de cumul de toutes ces aides,
  • Réaliser des travaux de rénovation énergétique et audits afin de conserver son titre RGE,
  • Accompagner le particulier dans les démarches d’obtention de financements pour la réalisation de ses travaux,
  • Valoriser ses compétences de professionnels qualifié « RGE » par le travail en réseau artisan, l’offre globale et sa présentation au client.

Une fois la mention RGE obtenue, celle-ci est valable pour une durée de 4 ans avec le renouvellement du certificat tous les ans après contrôle.

Retour haut de page